LA SEROTHERAPIE

1°) Principe

Méthode qui consiste à introduire dans l’organisme un sérum contenant des anticorps spécifiques d’un antigène

La sérothérapie apporte passivement des anticorps à un sujet. Ceux-ci vont agir immédiatement contre l’antigène donné.

2°) Origines des sérums

*Animale :
· Cheval le plus souvent : le cheval reçoit des doses massives de vaccin afin de lui faire produire des anticorps.
· Le sang du cheval est prélevé, puis traité pour aboutir à des sérums purifiés
· Ces sérums peuvent entraîner des réactions allergiques

*Humaine :
· On parle d’Immunoglobulines
· Ce sont des sérums préparés à partir du plasma de sujets immunisés.

3°) Propriétés de la sérothérapie

L’injection de sérum, chez un individu, lui procure une immunité :

* Passive :
· L’individu recevant des anticorps prêts. Son organisme ne travaille pas

* Immédiate :
· Les anticorps reçus étant prêts à l’emploi, leur action débute dès l’injection

* De courte durée :
· L’immunité est passagère. Elle dure 2 à 3 semaines.
· Les anticorps apportés sont considérés, par l’organisme, comme étrangers



4°) Indications de la sérothérapie

* Quand une personne est susceptible de contracter la maladie, et pour la protéger immédiatement

                  = Séro-prévention

                  Ex : sérum antitétanique chez une personne bléssée et non à jour
                          De sa vaccination

* quand une personne présente les 1ers signes de la maladie, afin d’atténuer les effets

                  = Sérothérapie curative

5°) Association sérum-vaccin

Cela s’appelle la Séro-Vaccination
Méthode qui consiste à associer l’injection de sérum, qui confère une immunité rapide mais passagère, et l’ injection de vaccin, qui confère une immunité plus tardive mais durable

La vaccination prendra le relais des anticorps contenus dans le sérum, en faisant fabriquer par l’organisme lui-même.